zinc

nom masculin
(allemand Zink) Métal blanc bleuâtre, peu altérable, susceptible d'un beau poli. (Élément chimique de symbole Zn.)
Numéro atomique : 30Masse atomique : 65,37Masse volumique : 7,14 g/cm3Température de fusion : 419 °CTempérature d'ébullition : 907 °C BOTANIQUE GÉOGRAPHIE MÉTALLURGIE PHARMACIE
Familier. Comptoir d'un débitant de boissons.
Familier. Petit café, petit bar.
Familier. Avion.

HistoriqueLes laitons, obtenus par mélange de minerais, sont connus en Orient depuis l'Antiquité. Jusqu'au XVIIIe s., le zinc était, en Europe, importé des Indes et de la Chine, sous le nom d'étain des Indes. Paracelse l'étudia et lui donna son nom, dérivé d'un mot allemand signifiant étain. La première usine occidentale de production du métal selon les méthodes chinoises entra en service à Bristol (Grande-Bretagne) en 1743. Le zinc a été isolé pour la première fois en 1776 par le chimiste allemand Andreas Sigismund Marggraf (1709-1782).Propriétés physico-chimiquesLe zinc est un solide blanc, cassant à froid, malléable et ductile entre 100 °C et 150 °C. C'est un métal réducteur amphotère. Assez électropositif, il est facilement attaqué par les acides, avec production d'hydrogène pour les acides non oxydants. Il déplace de leurs solutions salines les métaux moins électropositifs (cuivre, plomb, argent). À l'air humide, il se couvre d'une couche protectrice d'hydrocarbonate. L'oxyde ZnO est une poudre blanche, employée sous le nom de blanc de zinc (peintures, industrie du verre, etc.). Oxyde amphotère, il se combine aux acides pour donner des sels de zinc et aux alcalis pour donner des zincates.Le chlorure ZnCl2 est utilisé contre la putréfaction du bois ; le sulfure ZnS, blanc, existe dans la nature sous forme de blende ; le sulfate ZnSO4 est employé pour le traitement des eaux industrielles et dans l'industrie pharmaceutique.

BOTANIQUELa carence en zinc provoque une diminution de taille, une modification de la disposition des feuilles (en rosette) et de leur coloration, et fait apparaître des malformations (maïs, arbres fruitiers).

GÉOGRAPHIELa production mondiale de minerai s'élève à 8 Mt (poids de métal contenu) contre 1,86 Mt en 1939. Elle est dominée par la Chine (1,4 Mt) devant l'Australie (1,2 Mt), le Canada (1 Mt), le Pérou (0,9), alors que l'apport américain, autrefois prédominant, a reculé (0,8 Mt). La géographie de la production de fonderie est différente, grâce à une implantation ancienne dans des pays pas ou peu producteurs de minerai comme la France, la Belgique ou l'Allemagne en Europe occidentale, le Japon.

MÉTALLURGIEDeux groupes de minerais sont exploités : les minerais oxydés, type calamine (carbonate et silicate de zinc), et surtout les minerais sulfurés, type blende (sulfure de zinc mêlé de sulfure de plomb). L'enrichissement du minerai s'effectue généralement par flottation. Avant traitement métallurgique, on procède à un grillage pour amener les concentrés à l'état d'oxyde. Les deux procédés d'élaboration sont la voie sèche (voie thermique) et la voie humide par électrolyse (ou hydrométallurgie), aujourd'hui prépondérante.L'extraction par voie thermique est fondée sur la réduction de l'oxyde de zinc par le carbone ou l'oxyde de carbone à haute température (environ 1 000 °C), le métal passant à l'état de vapeur, que l'on condense. Un raffinage par liquation au four ou/et par distillation fractionnée est ensuite nécessaire pour obtenir le métal pur. L'extraction par voie humide se fait par électrolyse d'une solution de sulfate de zinc obtenue par lixiviation, décantation et filtration ; elle donne un métal de grande pureté.Le zinc est employé sous forme de revêtement pour la protection contre la corrosion atmosphérique (galvanisation, métallisation, zingage, etc.) et sous forme massive pour la protection de l'acier (anodes sacrificielles). Il entre enfin dans la composition de nombreux alliages : Zamak, Kayem, laitons, maillechorts, etc.

PHARMACIELe sulfate de zinc, associé au sulfate de cuivre, constitue le principe actif de l'eau de Dalibour. L'oxyde de zinc est surtout utilisé à l'extérieur, comme topique isolant, en nature ou sous forme de pommades diverses. Le zinc, associé ou non à des protamines, constitue avec l'insuline des complexes qui confèrent à cette dernière une action « retard ».
Aucun site ajouté récemment
 
Propulsé par Arfooo Annuaire © 2007 - 2009    Generated in 0.040 Queries: 19 Référencement