ver

nom masculin
(latin vermis) Animal pluricellulaire de forme allongée, n'ayant aucune partie dure, complètement ou presque complètement dépourvu de pattes.
Nom usuel désignant divers parasites, surtout intestinaux, de l'homme et des animaux domestiques, agents des helminthiases.
Nom usuel donné à diverses larves d'insectes dévorant la laine (mite), le bois (vrillette), les fruits (ver des pommes), les cadavres humains, etc., ou au contraire à des larves d'insectes utiles à l'industrie (ver à soie).
Nom donné à certains insectes adultes sans ailes, tels que le lampyre femelle (ver luisant), ou à d'autres animaux invertébrés (ver des digues).
Le ver est dans le fruit, qui porte en lui le germe de sa propre destruction.
Familier. Tirer les vers du nez à quelqu'un, lui faire dire habilement ce qu'il voulait garder secret.
Ver blanc, larve du hanneton. (Autre nom man).
Ver macaque, dermatobie.
Ver de farine, larve des ténébrions.
Ver fourchu, synonyme de syngame.
Ver de Guinée ou ver de Médine, filaire.
Ver luisant, nom usuel des lampyres et des lucioles.
Ver palmiste, larve des charançons ou calandres (rhynchophorus), qui attaque les palmiers. (Ces larves sont comestibles.)
Ver plat, plathelminthe.
Ver des pommes, chenille d'un carpocapse.
Ver rond, némathelminthe.
Ver solitaire, ver plat (classe des cestodes) parasite des mammifères, tel que Tænia saginata et T. solium, parasites à l'état adulte de l'intestin de l'homme.
Ver à soie, Les vers plats, ou plathelminthes, dont l'organisme ne comprend pas de cavité interne (ils sont dits acœlomates), sont représentés par les turbellariés (planaires), les trématodes (douves) et les cestodes (ténias). Les turbellariés mènent une vie libre, tandis que les deux autres groupes sont parasites.Les vers ronds, ou némathelminthes, possèdent un corps cylindrique recouvert d'une épaisse cuticule (couche de revêtement). Anatomiquement, ils sont constitués de deux tubes emboîtés : la paroi externe et le tractus digestif. Entre ces deux cylindres, on trouve une vaste cavité (le pseudocèle). Les nématodes (oxyures, ascaris, filaires) représentent la quasi-totalité des vers ronds : on en a décrit plus de 15 000 espèces, mais il pourrait en exister entre 500 000 et 1 million !Les vers annelés, ou annélides, présentent un corps constitué d'« anneaux » successifs, les métamères, qui se répartissent en deux parties, la tête et la queue. Cette organisation en segments les rapproche des arthropodes. Le groupe se subdivise en trois classes sur le critère de la présence de soies : les polychètes (du grec polus, nombreux, et khaité, crinière), tels les néréis et les arénicoles, en ont beaucoup, les oligochètes (oligos, peu), tels les lombrics, en ont très peu, et les achètes (sangsues) n'en ont pas du tout.
Aucun site ajouté récemment
 
Propulsé par Arfooo Annuaire © 2007 - 2009    Generated in 0.047 Queries: 19 Référencement