univers

nom masculin
(latin universum) Ensemble de tout ce qui existe. (En astrophysique, prend une majuscule)
Littéraire. La terre habitée tout entière ; l'ensemble de l'humanité : Voyager aux quatre coins de l'univers. L'univers entier a salué cette découverte.
Milieu, environnement, domaine psychologique de quelqu'un, d'un groupe : Son village était tout son univers. L'univers de l'enfance, du rêve.
Ensemble de concepts, d'objets abstraits considéré comme un système organisé : L'univers mathématique.
Ensemble que l'on peut munir d'une probabilité.
Univers du discours, domaine des objets mis en jeu par un raisonnement. (Par exemple, dans l'arithmétique, l'univers du discours est constitué par l'ensemble ℕ des entiers naturels.)

ASTRONOMIEIntroductionDepuis l'Antiquité, l'homme s'efforce de se situer dans l'Univers. Les progrès de l'instrumentation astronomique lui permettent d'appréhender progressivement la structure de l'Univers à des échelles de plus en plus grandes.Nous savons aujourd'hui que, comme l'affirmait déjà au XVIe s. l'astronome polonais Nicolas Copernic (1473-1543), la Terre tourne autour du Soleil. Celui-ci est une étoile, c'est-à-dire une énorme boule de gaz très chauds au cœur de laquelle se produisent des réactions de fusion nucléaire. Bien qu'il soit d'un type très commun, il se distingue, pour nous, des autres étoiles par sa proximité : situé à quelque 150 millions de kilomètres seulement de la Terre, il est 270 000 fois plus proche que l'étoile la plus voisine après lui (Proxima, visible dans la constellation du Centaure).Le système solaireLa cohésion des amas est assurée par l'attraction mutuelle des galaxies qu'ils rassemblent. Il arrive que deux galaxies entrent en collision, mais le phénomène se déroule sur des centaines de millions d'années. Cependant, à l'échelle globale, les galaxies s'écartent progressivement les unes des autres, comme l'ont constaté dès la fin des années 1920 E.P. Hubble et son assistant Milton Humason (1891-1973) grâce à l'analyse spectrale : en règle générale, les raies du spectre des galaxies apparaissent systématiquement décalées vers le rouge par rapport à leur position sur des spectres de référence obtenus en laboratoire ; interprété comme un effet Doppler-Fizeau, ce phénomène signifie que les galaxies s'éloignent de la nôtre. Hubble et Humason ont établi que leur vitesse de « fuite » (ou de « récession ») est proportionnelle à leur distance. Mais, notre galaxie n'occupant aucune position privilégiée dans l'Univers, ces observations indiquent en fait que les galaxies sont emportées dans un mouvement général de dilatation (ou d'« expansion ») de l'Univers. L'analyse dynamique de galaxies et d'amas de galaxies suggère que ces systèmes ont une masse beaucoup plus importante que leur contenu visible ne le laisse prévoir. La nature de cette matière cachée (appelée « matière sombre » ou « matière noire ») reste une énigme.Selon les observations effectuées au cours des dernières décennies, les amas et les superamas de galaxies semblent se concentrer sur les « parois » d'immenses cellules dépourvues de matière. À grande échelle, l'Univers aurait ainsi une structure comparable à celle de la mousse de savon ou de la mousse de bière.
Aucun site ajouté récemment
 
Propulsé par Arfooo Annuaire © 2007 - 2009    Generated in 0.040 Queries: 19 Référencement