terrasse

nom féminin
(de terre) Terre-plein d'une levée de terre réalisée pour mettre de niveau (horizontal) un terrain en pente, généralement maintenue par un mur de soutènement et bordée par un garde-corps.
Dans les immeubles présentant des décrochements en hauteur, toute surface à l'air libre aménagée devant un appartement ou autre local, au-dessus d'un local inférieur.
Partie du trottoir longeant un café, et où sont disposés des tables et des sièges pour les consommateurs.

Bâtiment
Synonyme de toiture-terrasse. (On dit aussi terrasse de couverture.)
Carrières
Veine plus tendre ou remplie de glaise dans une pierre, un marbre.
Géographie
Cultures en terrasses, cultures pratiquées sur des terrains en pente découpés en paliers juxtaposés, limités par des murets de pierres sèches ou maçonnées.
Géomorphologie
Sur les versants d'une vallée, replat, souvent recouvert de dépôts fluviatiles, qui correspond à un ancien fond de rivière.
Orfèvrerie
Socle plat de certaines pièces d'orfèvrerie.
Sculpture
Partie supérieure de la base d'une ronde-bosse, notamment lorsqu'elle imite un sol (roche, herbe, dallage, etc.).

GÉOGRAPHIECultures en terrassesOn rencontre les cultures en terrasses sous tous les climats : en Extrême-Orient, depuis la Chine du Nord jusqu'à l'Indonésie, dans les pays méditerranéens, en Afrique subsaharienne. Elles sont souvent d'origine ancienne et, au Mexique ou dans les Andes, on en trouve des traces datant des époques précolombiennes. Utilisées par des systèmes de culture variés, elles permettent aussi bien l'arboriculture (olivier des pays méditerranéens) que la céréaliculture, la viticulture et les cultures irriguées, et constituent un moyen efficace de lutte contre l'érosion. Mais leur entretien exige beaucoup de soins et elles se prêtent mal à la mécanisation agricole. De ce fait, elles restent limitées, en général, aux régions de peuplement dense et d'agriculture minutieuse.

GÉOMORPHOLOGIELes terrasses se forment sous l'effet de phases successives de remblaiement et de creusement. Les terrasses étagées sont des terrasses échelonnées les unes au-dessus des autres et séparées par des affleurements intermédiaires du substratum. Les terrasses emboîtées sont des terrasses qui ne sont séparées par aucun affleurement du substratum, les alluvions de la terrasse supérieure descendant plus bas que le sommet de la terrasse venant immédiatement au-dessous. Trois facteurs principaux commandent la formation des terrasses : les oscillations climatiques, qui entraînent des modifications dans le système d'érosion et dans le rapport existant entre la charge et le débit des cours d'eau ; les variations du niveau de base dues à l'eustatisme, qui, en cas d'abaissement du niveau marin, déclenchent des vagues d'érosion régressive, entaillant les anciennes plaines alluviales ; enfin, les déformations tectoniques.
Aucun site ajouté récemment
 
Propulsé par Arfooo Annuaire © 2007 - 2009    Generated in 0.039 Queries: 19 Référencement