santénom féminin(latin sanitas, -atis, de sanus, sain) Cet arti


Par force, la santé a fait irruption dans le domaine politique. Il n'est aucun pays au monde qui puisse éviter d'envisager la lutte contre la maladie comme une priorité. Rien de plus normal, dans ces conditions, que la nature des problèmes posés par la santé publique évolue en fonction des changements de la conjoncture mondiale. Outre les difficultés mentionnées précédemment, la communauté internationale doit faire face à l'apparition de nouvelles maladies. Outre l'épidémie de sida, se développent des « maladies de civilisation » dont la présence est liée, dans les pays développés, à l'augmentation de la durée de la vie et à la détérioration des conditions psychologiques de la vie collective. L'amélioration de l'espérance de vie se traduit par une augmentation de la population dite « du troisième âge », c'est-à-dire d'une catégorie de personnes particulièrement fragiles devant la maladie, et donc « consommatrices » de soins. Mais cet aspect de la vie moderne pèse sans doute moins que le mal-être dont se sentent victimes nombre d'hommes et de femmes des sociétés riches. La pénibilité de la vie quotidienne (conditions de transport et de logement, organisation du travail, etc.), l'incertitude de l'avenir (menace généralisée de chômage), les tensions internationales créent un climat de doute et de dépression, favorable au développement du stress, cette maladie des temps modernes que l'on combat par un usage intensif de médicaments.À terme, l'angoisse qui se révèle ainsi peut se répercuter dans le domaine social et politique. Elle est en tout cas suffisamment sérieuse pour affecter le moral de la population. Cette « maladie de riches » qu'est l'angoisse peut sembler futile au regard des problèmes posés par la misère dans la majeure partie de la planète. Elle en est pourtant inséparable : la santé est devenue un problème mondial que l'action humanitaire, pour méritoires que soient ses efforts, ne peut résoudre. Seul un développement harmonisé des différentes régions du monde peut faire espérer une maîtrise globale de la maladie et, du même coup, faire disparaître définitivement les peurs ancestrales que suscitaient les fléchissements de la santé.
Aucun site ajouté récemment
 
Propulsé par Arfooo Annuaire © 2007 - 2009    Generated in 0.053 Queries: 19 Référencement