panneau

nom masculin
(latin populaire pannelus, diminutif du latin classique pannus, pan) Partie d'un ouvrage de maçonnerie, de menuiserie, etc., en général plane et rectangulaire, encadrée ou non de moulures.
Plaque de bois, de métal, etc., servant de support : Panneau de signalisation. Panneau d'affichage.
Tomber dans le panneau, se laisser duper, tomber dans un piège.

Aéronautique
Panneau de structure, élément épousant exactement les formes extérieures du fuselage d'un avion et dont l'assemblage permet de réaliser une coque légère et rapide.
Automobile
Surface extérieure des éléments d'habillage de la carrosserie d'un véhicule, à l'exclusion du pavillon.
Bâtiment
Planche, feuille de carton ou de métal découpée servant de patron pour tracer le profil d'une pierre. (On dit aussi panneau flexible, gabarit.)
Élément de charpenterie plane formant pan.
Hourdage en plâtre, en mortier, etc., qui remplit les vides d'un pan de bois ou de fer.
Matériau plat préfabriqué, de faible densité et de faible conductibilité thermique ou acoustique.
Panneau de façade, élément de mur-rideau limité à la hauteur d'un étage.
Industrie du bois
Panneau de fibres, panneau de matière ligno-cellulosique (bois ou autre) séparée en paquets de fibres, qui sont agglomérés ensuite par formage en milieu aqueux ou par voie sèche.
Panneau de particules, panneau de matière ligno-cellulosique (bois ou autre) fragmentée en particules qui sont agglomérées par un liant généralement synthétique.
Bourrelerie
Chacune des pièces en toile rembourrée qui prennent place sous les quartiers des selles et des sellettes.
Chasse
Morceau d'étoffe ou filet qu'on tend pour prendre le gibier.
Chauffage
Panneau chauffant ou rayonnant, appareil de forme plate ou paroi de construction (plancher, etc.) émettant de la chaleur par rayonnement.
Chemin de fer
Panneau (lumineux), signal constitué par un écran noir bordé de blanc portant des feux de couleur, fixes ou clignotants, allumés de jour comme de nuit.
Couture
Morceau de tissu rapporté dans un vêtement pour lui donner de l'ampleur, pour l'ornementer.
Ferronerie
Compartiment d'un ouvrage de ferronnerie, entouré d'une bordure simple ou moulurée.
Horticulture
Châssis vitré dont on couvre les plantes cultivées sur couches.
Marine
Couverture en madriers ou en acier posée horizontalement et qui sert à fermer les écoutilles.
Synonyme courant de écoutille.
Ouverture circulaire par laquelle on pénètre dans un sous-marin.
Menuiserie
Partie d'un ouvrage de menuiserie formée de planches minces assemblées dans un bâti ou dans un cadre mouluré.
Mines
Unité d'exploitation, délimitée par des voies d'accès et de desserte, permettant l'implantation d'un ou plusieurs quartiers.
Peinture artistique
Planche de bois, ou assemblage de planches, préparée pour être peinte ; l'œuvre elle-même exécutée sur ce support. (Sans être complètement abandonnée, la peinture sur panneau de bois a été supplantée à partir du XVIe s. par la peinture sur toile.)
Chacun des compartiments ou des volets d'un retable peint ou sculpté.
Vitrail
Élément de verrière correspondant à l'unité de pose et ne dépassant généralement pas 1 × 1 m.

BÂTIMENT ET BOISLes panneaux de fibres, connus sous la dénomination commerciale Isorel, sont de deux sortes. Les premiers, de faible masse volumique, sont de bons isolants thermiques et acoustiques. Les seconds, plus lourds et durs, conviennent pour l'ameublement et la menuiserie intérieure. Ils sont laqués, stratifiés ou perforés en usine. Il existe aussi une catégorie « moyenne densité » dont les possibilités d'usinage se rapprochent de celles du bois naturel. Les panneaux de fibres et de particules présentent divers avantages par rapport au bois naturel : moindre variation dimensionnelle à l'humidité, résistance identique dans les deux directions du plan, dimensions normalisées.
Aucun site ajouté récemment
 
Propulsé par Arfooo Annuaire © 2007 - 2009    Generated in 0.048 Queries: 19 Référencement