nez

nom masculin
(latin nasus) Organe formant une saillie sur le tiers moyen de la hauteur de la face et constituant la partie initiale des voies respiratoires. (Le nez est composé d'os et de cartilages, qui constituent son squelette. Il contient la partie antérieure des fosses nasales, deux cavités tapissées de muqueuse qui s'ouvrent vers l'avant par deux orifices, les narines.)
Mufle, museau de quelques mammifères.
Finesse de l'odorat, flair : Chien qui a du nez.
Visage, tête : Il ne lève pas le nez de son bureau.
Au nez, indique que l'action concerne quelqu'un d'une manière violente, insolente : Il m'a ri au nez.
Au nez et à la barbe de quelqu'un, devant lui et avec insolence, effronterie.
Avoir du nez, avoir le nez creux, le nez fin, flairer les bonnes occasions ; être perspicace.
Avoir le nez sur quelque chose, avoir quelque chose à portée de sa vue, tout près de soi (sans le voir).
Familier. Avoir quelqu'un dans le nez, avoir pour lui de l'antipathie, ne pas pouvoir le sentir.
Familier. Avoir un verre, un coup dans le nez, être un peu ivre.
À vue de nez, approximativement, selon une première estimation.
Familier. Faire de son nez, en Belgique, faire de l'embarras.
Familier. Faire un nez, un long nez, un drôle de nez, éprouver et manifester sa déconvenue, son mécontentement.
Faux nez, objet de déguisement que l'on applique sur le nez.
Fermer, claquer la porte au nez à (de) quelqu'un, le congédier brusquement ; le repousser avec dureté.
Le nez en l'air, au vent, la tête relevée ; avec insouciance.
Mener quelqu'un par le bout du nez, lui faire exécuter tout ce qu'on veut.
Mettre, fourrer le (son) nez dans quelque chose, s'en occuper, le plus souvent indiscrètement.
Populaire. Mettre à quelqu'un le nez dans sa crotte, sa merde, le forcer à admettre ses torts, ce qu'il ne veut pas voir.
Familier. Ne pas mettre le nez dehors, ne pas sortir de chez soi.
Familier. Montrer le (son) nez, le bout de son nez, apparaître, se montrer à peine ; se laisser deviner, transparaître.
Familier. Ne pas voir plus loin que le bout de son nez, manquer de clairvoyance, de prévoyance.
Parler du nez, d'un ton nasillard.
Passer sous le nez à quelqu'un, lui échapper, en parlant de quelque chose qu'il croyait à sa portée.
Regarder quelqu'un sous le nez, l'examiner avec indiscrétion, le toiser avec insolence.
Familier. Sentir quelque chose à plein nez, répandre, exhaler une très forte odeur.
Familier. Se bouffer, se manger le nez, se disputer violemment.
Se trouver nez à nez avec quelqu'un, face à face avec lui.
Familier. Sous le nez de quelqu'un, sous ses yeux de telle manière qu'il voie bien.
Familier. Ton nez remue, tu mens.Aéronautique et Astronautique Avant d'une fusée ou du fuselage d'un avion.Bâtiment Petite saillie ménagée sur des tuiles plates pour les accrocher à la latte ou sur un conduit de descente des eaux pluviales pour l'empêcher de glisser dans son collier de soutien. Nez de marche, rive d'une marche, en avant de la contremarche, souvent moulurée en astragale.Équitation et Hippologie Bout du nez, partie de la lèvre supérieure du cheval située sous les narines et qui sert d'organe du toucher.Géographie Promontoire, avancée d'une falaise, d'un escarpement.Marine Synonyme de proue et de éperon de marche. Sur nez, se dit d'un navire dont le tirant d'eau avant est supérieur au tirant d'eau arrière. (Contraire : sur cul.) Tomber sur le nez, en parlant d'un navire, s'enfoncer trop de l'avant lors du chargement.Œnologie Caractère d'un vin dû à son arôme ou à son bouquet.Parfumerie Parfumeur créateur.Technique Nez de raccord, sorte d'écrou cylindrique servant à raccorder deux tuyaux filetés de pas contraires.Usinage Nez de broche, partie d'une machine-outil qui reçoit les dispositifs d'entraînement de l'élément tournant.
Aucun site ajouté récemment
 
Propulsé par Arfooo Annuaire © 2007 - 2009    Generated in 0.039 Queries: 19 Référencement