maniérisme

nom masculin
(italien manierismo, de maniera, manière) Attitude systématique d'affectation dans la manière de s'exprimer et, en particulier, manque de naturel, de simplicité en matière artistique, littéraire.
Forme d'art qui s'est développée au XVIe s. en Italie, puis dans divers pays européens.

BEAUX-ARTSDégagée tardivement en histoire de l'art, la notion de « maniérisme » désigne un style original et complet qui exacerbe la « manière » des artistes de la grande génération de la Renaissance, Raphaël, Bramante, Corrège, Michel-Ange. Né en Italie vers 1520, en des temps d'inquiétude et de doute, il se répand en Europe, pratiqué diversement selon les centres jusqu'au début du XVIIe s. Irréalisme, raffinement, sophistication en sont les traits dominants : le corps humain s'étire, les sujets confinent au fantastique, voire à l'ésotérisme, les couleurs deviennent acides. En Italie, ses plus illustres représentants sont Pontormo, le Parmesan, J. Romain (peinture et architecture), Bronzino, Cellini, Giambologna, Ammanati. Le maniérisme se développe en France avec l'école de Fontainebleau, grâce à la présence du Rosso, de Primatice et de Nicolo Dell'Abate, aux Pays-Bas du Sud et en Hollande avec J. Metsys et F. Floris, J. Van Scorel et H. Goltzius, fleurit à Prague avec B. Spranger, atteint l'Espagne, où il s'exprime à travers les œuvres de L. de Morales et du Greco.On a également parlé de « maniérisme » à propos d'un groupe de peintres anversois, encore gothiques, des années 1500-1520 (Jan De Beer).
Aucun site ajouté récemment
 
Propulsé par Arfooo Annuaire © 2007 - 2009    Generated in 0.040 Queries: 19 Référencement