maître, maîtresse

nom
(latin magister) Personne qui enseigne, éduque à l'école, et, en particulier, instituteur : Demander à parler à la maîtresse.
Littéraire. Personne qui commande à des domestiques, des serviteurs, etc. : Les maîtres rentrent au château.
Personne qui dirige sa maison, reçoit les invités, etc. : Être une excellente maîtresse de maison.
Personne qui possédait des esclaves.
Personne qui possède un animal domestique et s'en occupe : Le chien obéit à son maître.
Maître(esse) auxiliaire, professeur qui assure l'intérim d'un emploi vacant de professeur titulaire.
Maître(esse) de (ou du) ballet, personne qui fait répéter les danseurs et qui assume la réalisation des œuvres dansées par le corps de ballet.
Maître(esse) d'internat, personne qui surveille le travail à l'étude ou dans un internat scolaire.maître, maîtresse
adjectif Qui est le plus important, essentiel : L'idée maîtresse d'un exposé.
Carte maîtresse, carte la plus forte grâce à laquelle on peut faire une levée ; ressource capitale, principal moyen de succès.
Être maître de, être libre de.
Être maître de quelque chose, en disposer librement.
Être maître de son sujet, le dominer.
Être, rester maître de soi, se dominer, maîtriser ses réactions.
Être, rester maître de son véhicule, en avoir, en garder le contrôle.
Maîtresse femme, femme énergique, volontaire, qui sait commander.
Se rendre maître de quelque chose, l'occuper, se l'approprier ; le maîtriser.

Bâtiment
Maître maçon, entrepreneur, artisan du bâtiment ayant sous son autorité plusieurs ouvriers.
Poutre maîtresse, poutre principale d'un plancher, par opposition aux solives.
Histoire du costume
Maître brin, synonyme de panache.
Jeux
Atout maître, carte d'atout la plus forte de celles qui restent à jouer.
Être maître à une couleur, posséder la plus forte carte à jouer dans la couleur.
Militaire
Maître ouvrier des armées, sous-officier ou officier marinier exerçant dans les armées et à leur profit les fonctions de tailleur et de cordonnier.
Traditions populaires
Maître compagnon, celui qui dirige l'atelier en l'absence du patron.maître
nom masculin Personne qui commande ; chose qui dirige la conduite de l'homme : Le maître et l'esclave. L'argent, le maître du monde.
Personne qui possède à un degré éminent un talent, un savoir et qui est susceptible de faire école, d'être prise pour modèle : Un tableau de maître. Un maître à penser.
Titre donné à un grand artiste, à un grand écrivain à qui on s'adresse.
Coup de maître, acte, ouvrage, tentative particulièrement réussis, qui relèvent d'une grande habileté.
De maître, se dit de certains biens, de certaines fonctions qui relèvent du service d'un riche particulier : Chauffeur de maître.
En maître, avec l'autorité d'un chef.
Être son (propre) maître, ne dépendre de personne et, en particulier, être indépendant professionnellement.
Maître d'hôtel, personne qui dirige le service de la table.
Maître du monde, de l'univers, Dieu.
Maître d'œuvre, responsable de l'organisation et de la réalisation d'un vaste ouvrage, d'une œuvre de longue haleine.
Passer maître, devenir fort habile : Il est passé maître dans l'art de ne rien dire.
Petit maître, écrivain, artiste de second plan.
Trouver son maître, trouver quelqu'un de supérieur dans son domaine.

Antiquité
Maîtres de la milice, hauts fonctionnaires byzantins institués par Constantin, et placés à la tête de l'armée.
Maître des offices, haut fonctionnaire byzantin, ministre de la maison de l'empereur, qui avait sous ses ordres la garde barbare, la police politique, les corporations professionnelles, les arsenaux et la poste impériale.
Architecture et Bâtiment
Maître d'état, en Suisse, artisan responsable d'un secteur de la construction d'une maison.
Maître d'œuvre ou maître de l'œuvre, au Moyen Âge, directeur des travaux, chef de chantier (c'était parfois l'architecte du monument, parfois un entrepreneur, parfois un gestionnaire) ; aujourd'hui, personne (architecte, ingénieur) ou organisme qui dirige un chantier, après avoir exécuté les plans de l'ouvrage.
Maître d'ouvrage ou maître de l'ouvrage, personne physique ou morale (propriétaire, promoteur, collectivité, etc.) pour le compte de laquelle une construction est réalisée.
Astrologie
Astre qui régit un signe et gouverne les facteurs horoscopiques qui s'y trouvent, notamment la maison.
Beaux-arts
Titre donné aux artistes qui ont enseigné leur discipline, qui ont fait école ou ont acquis la célébrité.
Terme, suivi d'un complément, qui constitue le « nom de commodité » servant à désigner un artiste anonyme du passé. (Le complément peut être le titre de l'œuvre clé autour de laquelle on tente de reconstituer la production de l'artiste [exemple : Maître de l'Annonciation d'Aix], une localité [Maître de Moulins], un commanditaire ou patron [Maître de Rohan], une caractéristique des œuvres [Maître des Demi-Figures], un monogramme non déchiffré [Maître M.S., en Hongrie], etc.)Chorégraphie Maître à danser, autrefois celui qui enseignait l'art de la danse.Cuisine Beurre maître d'hôtel, beurre en pommade additionné de persil haché, de jus de citron, de sel et de poivre.Droit Titre que l'on donne aux avocats et aux officiers ministériels (avec majuscule). Maître de l'affaire, synonyme de géré. Maître des requêtes, membre du Conseil d'État chargé de présenter un rapport sur les affaires qui lui sont distribuées.Enseignement Maître de conférences, dans le corps de professeurs des universités, titre porté par les professeurs du premier échelon de la deuxième classe. Maître ès arts, ancien titulaire du grade de la maîtrise délivré par la faculté des arts.Équitation Maître de manège, personne qui tient un manège et qui enseigne l'art de monter à cheval.Histoire Nom du troisième grade symbolique maçonnique. Grand maître, chef d'un ordre militaire, d'un ordre de chevalerie, d'une obédience maçonnique. Grand maître des cérémonies, officier de la Couronne qui fixait le rang selon les préséances dans les cérémonies. Maître des requêtes de l'hôtel, magistrat chargé, sous l'Ancien Régime, de recevoir et d'étudier les requêtes adressées au Conseil du roi.Marine Officier marinier de grade correspondant à celui de sergent-chef ; tout officier marinier quel que soit son grade, à l'exclusion de major. Maître chargé, officier marinier le plus ancien, chargé du matériel d'un service (maître canonnier, maître de manœuvre, etc.). Maître d'équipage, chef de l'équipage, qui, sous la direction du second capitaine, avait la charge des apparaux de manutention, des matières consommables et de la répartition quotidienne du travail. Maître principal, officier marinier de grade correspondant à celui d'adjudant-chef. Premier maître, officier marinier de grade correspondant à celui d'adjudant. Second maître, officier marinier de grade correspondant à celui de sergent.Métallurgie Maître de forges, autrefois, propriétaire d'un établissement sidérurgique dont il assumait personnellement l'administration ; aujourd'hui, dirigeant d'un établissement sidérurgique.Militaire Titre donné, aux XVIIe et XVIIIe s., aux simples soldats de la cavalerie et aux écuyers renommés pour leur article Maître de chien, synonyme de maître-chien.Pêche Maître de pêche, à bord des grands chalutiers morutiers, matelot pêcheur de grande expérience, placé auprès du capitaine et qui est le véritable chef de l'expédition.Sports Maître d'armes, en escrime, celui qui possède le 2e degré du brevet d'État, lui permettant d'ouvrir un club et d'enseigner contre rémunération.Traditions populaires Titre d'un artisan admis à la maîtrise, dans un métier où subsistent des traditions de corporation ou de compagnonnage. Maître d'œuvre ou maître ouvrier, ouvrier qui commandait les autres dans un atelier.Vénerie Maître d'équipage, personne qui assure la direction d'une chasse à courre et la responsabilité de l'équipage.maîtresse
nom féminin Femme avec laquelle un homme a des relations sexuelles en dehors du mariage.
Aucun site ajouté récemment
 
Propulsé par Arfooo Annuaire © 2007 - 2009    Generated in 0.039 Queries: 19 Référencement