interruption

nom féminin
(latin interruptio, -onis) Fait pour quelque chose de s'interrompre, d'être interrompu ; temps pendant lequel quelque chose est interrompu : Aucune interruption dans le planning n'est possible.
Action de couper la parole à quelqu'un ; apostrophe, paroles lancées au milieu d'un discours : Les interruptions fusèrent de toutes parts.
Sans interruption, de façon continue, sans arrêt : Parler sans interruption.

Droit
Cessation d'une situation juridique avant qu'elle ait produit ses effets légaux.
Interruption de prescription, incident qui arrête le cours du délai et anéantit rétroactivement, pour une nouvelle prescription, le temps déjà écoulé.
Électricité
Interruption d'un circuit, résultat de l'ouverture d'un circuit.
Informatique
Suspension provisoire de l'exécution d'un programme au profit d'un autre.
Médecine
Interruption médicale de grossesse (I.M.G.), interruption de grossesse pratiquée quand la vie de la mère est en danger ou quand le fœtus est atteint d'une affection grave et incurable.
Interruption volontaire de grossesse (I.V.G.), interruption provoquée, de propos délibéré, d'une grossesse avant la période de viabilité fœtale, c'est-à-dire dans les six premiers mois. (La loi du 31 décembre 1979 autorise l'I.V.G. lorsqu'elle est pratiquée avant la fin de la 10e semaine sur une femme enceinte que son état place dans une situation de détresse, ou pour un motif thérapeutique. Avec la loi du 4 juillet 2001, le délai légal de l'I.V.G. est porté de 10 à 12 semaines.) [Synonyme : avortement volontaire.]
Aucun site ajouté récemment
 
Propulsé par Arfooo Annuaire © 2007 - 2009    Generated in 0.041 Queries: 19 Référencement