barrage

nom masculin Action de barrer une voie, un cours d'eau : Le barrage d'une rue.
Obstacle artificiel au moyen duquel on crée une retenue d'eau, généralement en coupant un cours d'eau.
Obstacle disposé en vue de barrer un passage, en particulier cordon de police : Franchir un barrage.
Opposition ferme visant à empêcher quelque chose : Sa nomination a été l'objet d'un barrage.
Faire barrage (à quelque chose, à quelqu'un), s'opposer à eux fermement.

Eaux et assainissement
Robinet ou vanne servant à isoler tout ou partie d'une canalisation.
Géographie
Lac de barrage, lac dont la formation résulte du barrage d'une vallée par une action d'accumulation.
Militaire
Barrage roulant, rideau continu de feu et de fumée, établi par l'artillerie devant une troupe d'infanterie qui attaque.
Tir de barrage, ancien nom du tir d'arrêt.
Musique
Structure de bois résineux placée dans la caisse des instruments à cordes ou dans le fond de la caisse des pianos.
Pêche
Filet barrant un cours d'eau de façon à guider les poissons vers un piège.
Pétrole
Barrage flottant, dispositif destiné à isoler et à contenir une nappe d'hydrocarbures à la surface de la mer.
Psychiatrie
Trouble du cours de la pensée se manifestant par un arrêt brusque du discours, avec un silence puis une reprise du fil de la conversation sur le même thème ou sur un autre thème. (Il est considéré comme caractéristique de la schizophrénie.)
Sports
(Match de) barrage, match destiné à départager des équipes ou des concurrents à égalité ou à les qualifier pour les places restantes de la phase finale d'une compétition ou d'un championnat.
Technique
Dispositif de sécurité monté sur certaines machines pour empêcher la pénétration d'une partie du corps dans une zone dangereuse ou pour provoquer l'arrêt du mouvement dangereux.

IntroductionLes barrages, ouvrages hydrauliques édifiés au travers d'une vallée, ont pour objet de retenir, en les accumulant en hauteur, les eaux d'une rivière. Leur objectif primitif et qui demeure toujours essentiel est l'irrigation. Ils peuvent également être utilisés en tant que régulateurs de crues, à des fins énergétiques (production d'énergie hydroélectrique) ou pour l'alimentation en eau potable. Ces différentes fonctions sont souvent associées afin de valoriser un même barrage. Mais, dans la gestion du stock de l'eau, une prépondérance est toujours donnée à l'une d'entre elles. D'autres utilisations, bien que secondaires, sont également à mentionner : usages industriels (rétention d'effluents boueux), navigation, création de polders, de plans d'eau…Les barrages comptent parmi les constructions humaines les plus anciennes. Leur développement actuel coïncide avec les évolutions démographique et économique, qui imposent, dans la plupart des régions du globe, la construction de réservoirs de plus en plus grands, tant en hauteur qu'en longueur, afin d'assurer de manière continue et régulière les besoins en eau et en énergie des populations, des cultures et des industries. Il est désormais possible, grâce au développement des moyens de recherche et de calcul et aux progrès effectués par les méthodes d'exécution, de réaliser ces ouvrages importants plus rapidement, à moindre coût et avec plus de sécurité. Les grands principes de base sont toutefois restés les mêmes et la distinction entre les différents types de barrage (en béton ou en matériaux meubles) reste valable.Quelques barragesBarrages-poidsLa réalisation d'un barrage nécessite, en premier lieu, l'assèchement d'une partie du lit du cours d'eau, le traitement et la préparation du sol de fondations.Dans la plupart des cas, le cours d'eau est dérivé dans des galeries souterraines percées dans les rives, et l'emplacement du futur ouvrage est isolé par deux barrages provisoires appelés « batardeaux ». On peut alors procéder, si nécessaire, aux injections d'étanchéité et de consolidation des terrains de fondation : du coulis de ciment ou d'autres produits remplit les vides existants, améliorant la portance du sol et réduisant les venues d'eau. Des trous de drainage sont ensuite forés en aval du rideau d'injections, là où des sous-pressions sont à craindre. Une fois la surface du sol préparée (décapage des couches superficielles, obturation des fissures ou préchargement de sols compressibles), le barrage peut enfin être exécuté : un barrage en béton se construit par plots de dimensions réduites séparés par des joints, clavés grâce à un remplissage de ciment réalisé une fois que le béton a pris son volume définitif ; un barrage en terre est réalisé par compactage de couches successives de matériaux extraits à proximité ; un barrage en enrochements est exécuté par déversement en vrac et arrosage des enrochements ou par compactage de couches horizontales de l'ordre du mètre.Pendant la construction, lors de la première mise en eau du barrage puis au cours de sa vie, de nombreuses observations et mesures doivent être faites. Elles permettent de vérifier sa bonne tenue et d'assurer ainsi sa sécurité par une surveillance attentive et régulièrement répétée.L'ouvrage et le terrain font l'objet d'examens visuels fréquents visant à détecter d'éventuelles fuites d'eau. Ces examens sont complétés par des mesures techniques précises des déformations et des écoulements.Les mesures des déplacements des parties visibles de l'ouvrage (parement aval et couronnement) et de ceux de la surface de fondation sont effectuées à l'aide de méthodes topographiques de haute précision, de pendules ou de pendules inversés, installés dans des puits verticaux prévus à cet effet. Les déformations élastiques unitaires dont peuvent se déduire les contraintes dans le béton sont mesurées grâce à des extensomètres. Les observations relatives aux écoulements comportent principalement la mesure des sous-pressions, celle des circulations d'eau (pression, vitesse, débit…) et le contrôle des dispositifs de drainage.Les capteurs de mesure mis en place au cours de la construction dans les ouvrages et les terrains doivent posséder, entre autres qualités, une fiabilité absolue à très long terme.
Aucun site ajouté récemment
 
Propulsé par Arfooo Annuaire © 2007 - 2009    Generated in 0.040 Queries: 19 Référencement