accélération

nom féminin
(latin acceleratio) Fait de devenir plus rapide, d'être accéléré ou de s'accélérer : L'accélération des travaux, du progrès.
Aptitude d'un véhicule à augmenter sa vitesse instantanée. (Elle est liée à la puissance massique.)
Accélération de l'histoire, cadence accélérée à laquelle, selon certains, se succèdent les événements politiques et les transformations économiques depuis la fin du XVIIIe s.

Économie
Principe d'accélération, principe selon lequel de faibles changements dans la demande de biens de consommation provoquent des variations beaucoup plus importantes dans la demande de biens de production. (De ce fait, les investissements progressent davantage que la demande finale.) [Synonyme : accélérateur.]
Mécanique
Quotient de la variation du vecteur vitesse par la durée correspondante.
Physique
Accélération de la pesanteur, accélération du mouvement de chute libre des corps pesants. (Elle est notée . Son module varie selon la latitude et l'altitude. À la latitude 45° et à l'altitude zéro, celui-ci vaut : g0 = 9,806 65 m/s2.)

MÉCANIQUEOn distingue l'accélération moyenne, dans laquelle la durée est finie, de l'accélération instantanée, égale à la dérivée du vecteur vitesse par rapport au temps. L'accélération, grandeur vectorielle, peut s'exprimer comme la somme d'une composante tangentielle de même direction que la vitesse et d'une composante normale perpendiculaire à celle-ci. Dans un mouvement circulaire uniforme, l'accélération tangentielle est nulle et l'accélération normale a un module constant. Dans la composition des mouvements, l'accélération n'est pas une grandeur additive comme la vitesse l'est en mécanique classique. Pour obtenir l'accélération d'un point M par rapport à un repère (R1) en mouvement par rapport à un autre repère (R), il faut ajouter à l'accélération de M dans (R), en plus de l'accélération de (R1) dans (R), un terme appelé accélération de Coriolis. L'unité d'accélération du système SI est le mètre par seconde carrée (m/s2). L'unité du système C.G.S. est le centimètre par seconde carrée, encore appelé gal (symbole Gal) et utilisé en géophysique.

PHYSIOLOGIEEn aviation, les accélérations de courte durée, mais importantes, déterminent des fractures et des lésions tissulaires. Les accélérations de longue durée (quelques secondes) entraînent des déplacements de la masse sanguine. Lorsque les forces s'exercent dans le sens tête-siège, la diminution de la pression artérielle rétinienne provoque le voile gris, puis le voile noir, perte temporaire de la vision, et enfin une perte de connaissance. Dans le sens siège-tête, un afflux sanguin dans la partie supérieure du corps provoque le voile rouge.
Aucun site ajouté récemment
 
Propulsé par Arfooo Annuaire © 2007 - 2009    Generated in 0.039 Queries: 19 Référencement