abattage

ou, vieux, abatage
nom masculin Action d'abattre, de faire tomber quelque chose, quelqu'un, de tuer des animaux : L'abattage des arbres. L'abattage rituel d'un animal de boucherie. BOUCHERIE SYLVICULTURE
Familier. Vente d'une marchandise ou d'un service par grandes quantités et à prix réduit.
Populaire. Exercice de la prostitution à la chaîne et à vil prix.
Familier. Avoir de l'abattage, être capable d'abattre beaucoup de travail ; avoir beaucoup d'entrain, de brio.

Bâtiment
Action d'enlever l'excédent d'une pierre formant saillie.
Bonneterie
Sur les machines à tricoter, action de faire tomber sur les mailles précédemment formées les nouvelles boucles cueillies par les aiguilles, en formant ainsi une nouvelle rangée de mailles.
Mines
Action de disloquer et de détacher une partie du massif rocheux.
Cuirs et peaux
Action d'imbiber d'eau les peaux.

BOUCHERIEParmi les opérations d'abattage, on distingue, successivement, l'étourdissement des animaux, la saignée, l'enlèvement de la peau, l'éviscération, la fente et la finition de la carcasse. L'étourdissement des animaux est obligatoire, sauf dans le cas des abattages rituels. On procède par trépanation, perforation ou percussion de la boîte crânienne, ou par anesthésie. Au cours des opérations d'abattage, la contamination des carcasses par des germes divers, inévitable, doit être limitée par la mise en pratique d'une hygiène rigoureuse. Carcasses et abats subissent une inspection sanitaire sanctionnée par l'estampillage des viandes reconnues propres à la consommation. Après l'inspection, les carcasses sont pesées et généralement classées d'après leur valeur commerciale. Quant aux viandes non estampillées, elles sont saisies.

MINESL'abattage est l'opération principale de l'exploitation des mines et carrières (creusements des ouvrages d'accès, récupération du gisement), les principales techniques mises en œuvre sont : l'explosif (disposé dans des trous de mine forés), l'engin mécanique (qui attaque la roche avec des outils de coupe, pics, molettes ou burins), et le jet d'eau à haute pression (abattage hydraulique).

SYLVICULTUREL'abattage des broussailles et des menus brins se fait à la serpe ou avec des engins débroussailleurs divers ; celui des bois de petit diamètre (taillis) et des arbres de futaie s'exécute à la tronçonneuse. On emploie aussi de plus en plus, tout au moins pour les arbres de dimension moyenne, des engins comportant un bras articulé et doté de pinces coupantes, monté à l'avant d'un tracteur. Quand on veut enlever en même temps la souche (abattage à culée noire), on pousse l'arbre au moyen d'une barre d'acier fixée sur le bras d'un tracteur (treepusher). Dans le cas le plus général, l'arbre est coupé au-dessus du sol (abattage à culée blanche). Éventuellement, on procède ensuite au dessouchage.
Aucun site ajouté récemment
 
Propulsé par Arfooo Annuaire © 2007 - 2009    Generated in 0.141 Queries: 19 Référencement