1. vente

nom féminin
(latin populaire vendita, du latin classique venditus, de vendere, vendre) Action de vendre quelque chose, d'échanger une marchandise contre de l'argent.
Contrat par lequel une partie (le vendeur) transfère ou s'engage à transférer la propriété d'une chose ou un droit à l'autre partie (l'acheteur, ou acquéreur), qui s'oblige à en payer le prix en argent. (Synonyme : cession.)
Commerce, métier de celui qui vend ou, dans une entreprise, fonction de ceux qui sont chargés d'écouler les marchandises produites ou achetées ; service commercial chargé de cette fonction.
Force de vente, ensemble du personnel commercial d'une entreprise qui assure la stimulation ou la réalisation de la vente d'un produit ou d'un service.
Partie de forêt dont le bois, vendu ou en instance d'être vendu, est prêt à être exploité ; ensemble des arbres d'une partie de forêt qui viennent d'être abattus.
Asseoir des ventes, marquer le bois qui doit être vendu et coupé.
En vente, destiné à être vendu : Maison en vente.
Hôtel des ventes, immeuble où s'effectuent les ventes mobilières aux enchères dans les villes d'une certaine importance. (À Paris, l'hôtel des commissaires-priseurs, plus connu sous le nom de hôtel Drouot, a été construit en 1852 ; il est situé rue Drouot. Un nouveau bâtiment a remplacé l'ancien en 1980 et une annexe, Drouot Montaigne, a été ouverte en 1988 dans l'enceinte du Théâtre des Champs-Élysées.)
Vente par correspondance (V.P.C.), vente réalisée au moyen de l'envoi au client éventuel d'un catalogue et réglementée afin de respecter le consentement de l'acheteur. (Les envois forcés sont interdits.)
Vente directe, vente par un industriel de ses produits déclassés, sans intermédiaire et dans un lieu inhabituel, pour laquelle une autorisation est nécessaire.
Vente à domicile, mode de vente strictement réglementé, par lequel le vendeur effectue des opérations de démarchage ou de colportage au domicile ou sur les lieux de travail de l'acheteur.
Vente en ligne, commerce électronique.
Vente d'immeuble à construire, contrat par lequel le vendeur s'oblige à édifier un immeuble dans un délai déterminé et à en transférer la propriété à l'acheteur. (Elle peut être conclue à terme ou en l'état futur d'achèvement.)
Vente judiciaire, vente publique de biens imposée à un débiteur par décision de justice.
Vente publique, vente aux enchères de meubles ou d'immeubles. (Elle peut être volontaire ou forcée [meubles après saisie] ou judiciaire [immeubles].)
Vente par téléphone, système de vente analogue à celui de la vente par correspondance, mais qui se pratique par téléphone.
Vente à terme, vente dont les obligations respectives des parties seront exécutées à une date plus ou moins éloignée de celle de sa formation (vente à livrer, vente à crédit).
Aucun site ajouté récemment
 
Propulsé par Arfooo Annuaire © 2007 - 2009    Generated in 0.041 Queries: 19 Référencement