1. livre

nom masculin
(latin librum, accusatif de liber, aubier) Assemblage de feuilles imprimées et réunies en un volume, broché ou relié : Livre rare, ancien.
Ouvrage destiné à être imprimé : Écrire un livre sur tel personnage.
Volume imprimé considéré du point de vue de son contenu : Livre de lecture, de cuisine.
Ensemble de feuillets portant des reproductions, des dessins, etc. : Livre d'images, de musique.
L'industrie de l'imprimerie, l'édition ; les ouvriers qui y travaillent : Syndicat du livre.
Littéraire. Ce qui offre une source de connaissance, d'enseignement, d'instruction, à qui peut le déchiffrer : Le livre de la vie.
Subdivision de certains ouvrages, en général supérieure au chapitre.
Registre, cahier, carnet, sur lequel on note, inscrit quelque chose : Le livre de comptes.
À livre ouvert, sans préparation, facilement ou couramment : Lire l'anglais à livre ouvert ; sans qu'il soit possible pour quelqu'un de rien dissimuler : Lire dans quelqu'un à livre ouvert.
Comme dans les livres, paré de charmes imaginaires.
Livre blanc, recueil de documents sur un problème déterminé, publié par un gouvernement, un organisme.
Livre du destin, livre imaginaire sur lequel on suppose écrits tous les événements à venir.
Livre électronique, synonyme de e-book.
Livre du maître, ouvrage complémentaire d'un manuel scolaire conçu pour aider l'enseignant dans l'utilisation de ce dernier.
Livre d'or, livre sur lequel étaient inscrits en lettres d'or les noms des familles nobles dans certaines villes italiennes ; livre où sont inscrits des noms héroïques ou des faits mémorables ; la tradition qui perpétue ces noms, ces faits ; registre où les visiteurs inscrivent leur nom, notent leurs éloges, leurs réflexions et qui est conservé comme souvenir.
Ne connaître quelque chose que par les livres, de manière livresque, en théorie et non par l'expérience.
Parler comme un livre, de façon savante.
Religions du Livre, celles qui sont fondées sur un texte considéré comme révélé (Bible, Évangiles, Coran).

Art contemporain
Livre d'artiste, œuvre présentée sous forme de livre, entièrement conçue par l'artiste et ne se limitant pas à un travail d'illustration. (Sous sa forme la plus libre, le livre d'artiste devient livre-objet.)
Comptabilité
Synonyme de livre-journal.
Droit
Livre foncier (en allemand Grundbuch), registre authentique tenu (dans le Bas-Rhin, le Haut-Rhin et la Moselle) par parcelles cadastrales, et sur lequel sont immatriculés tous les actes de nature à définir la situation juridique des immeubles.
Livre de paie, registre obligatoire tenu par l'employeur, et sur lequel figurent toutes les mentions du bulletin de paie des salariés.
Finances
Grand livre de la dette publique, synonyme de grand-livre.
Marine
Livre de bord, synonyme de journal de mer.
Occultisme
Livre noir, livre traitant de sorcellerie, de nécromancie.
Reliure
Livre factice, boîte en forme de reliure, imitant un livre relié. (L'usage en remonte au Moyen Âge.)
Religion
Livre paroissial (ou paroissien), livre de messe (ou missel), livre d'heures, livre de piété, livres à l'usage des fidèles, pour leur donner accès aux textes liturgiques de la messe et de l'office.

IntroductionLes entreprises du secteur de la finition sont souvent équipées pour assurer le façonnage d'une catégorie bien déterminée de produits. Un des plus importants marchés est celui des publications périodiques, dont le nombre de pages et les chiffres de tirage impliquent la mise en œuvre de matériels très performants ; ces chaînes de production assurent l'encartage et la fixation des cahiers soit par des piqûres métalliques, soit par collage, pour les cahiers assemblés. Les livres brochés sont traités en continu sur des lignes de production très proches de celles des périodiques et avec un rendement de 5 000 livres par heure ; la fixation des cahiers assemblés s'effectue généralement par encollage du dos et pose de la couverture. En reliure industrielle, la fabrication est assurée séparément ; les cahiers assemblés peuvent être cousus, ce qui assure une garantie de solidité. Ils reçoivent ensuite une couverture cartonnée qui peut être recouverte de papier, de toile ou de matière plastique de différents aspects. Pour les livres d'usage plus courant, on utilise la technique des feuillets collés. Les produits destinés au secteur de l'emballage sont très diversifiés et nécessitent des opérations de vernissage, de pelliculage, de découpe, de collage… Pour les emballages de luxe, on peut avoir recours aux techniques de gaufrage et de dorure.L'avenirL'apparition des disques optiques réinscriptibles, avec leur immense capacité de stockage d'informations, semble annoncer le développement des systèmes de consultation électroniques. Ce mode d'édition favorise la diffusion de tous les produits présentant une forte densité d'informations donnant lieu régulièrement à leur mise à jour par un traitement informatique. Mais les informations traitées, stockées et consultées à domicile sur des écrans ne permettent pas une lecture globale, suivie, prolongée et ne répondent pas toujours à la nécessité de conserver une trace mise en pages des données, encore moins à celle de les multiplier. Par ailleurs, on a constaté que le message oral, le message-écran, le message animé des médias audiovisuels sont parfois difficilement assimilables de la même façon par tous et que seul l'imprimé permet le temps de réflexion adapté au rythme de chacun.Les industries graphiques vont continuer à bénéficier des retombées de l'évolution générale des technologies : composants électroniques, développement de logiciels et de leurs compatibilités, capacités de stockage des données à gérer, resserrement des opérations de pré-presse, automatisation accrue des unités de production. Des maillons de la chaîne vont se déplacer, notamment ceux propres à certaines opérations de pré-presse. Les entreprises des industries graphiques devront s'ouvrir encore plus aux techniques de la micro-édition.
Aucun site ajouté récemment
 
Propulsé par Arfooo Annuaire © 2007 - 2009    Generated in 0.041 Queries: 19 Référencement