1. défense

nom féminin
(bas latin defensa)

Cet article fait partie du DOSSIER consacré à la sécurité.

Fait de lutter pour la protection de quelqu'un ou de quelque chose, action de défendre quelqu'un ou quelque chose ou de se défendre : La police est d'abord chargée de la défense de la population. Certains animaux n'ont aucun moyen de défense.
Ce qui permet de protéger quelqu'un ou quelque chose, possibilité de défendre quelqu'un ou quelque chose ou de se défendre : Ma seule défense sera la fuite !
Fait d'interdire quelque chose à quelqu'un ; interdiction : Il était sorti malgré la défense de sa mère.
Avoir de la défense, être capable de résister à autrui, à ses railleries.
Défense de, il est interdit de : Défense d'afficher.
Défense de thèse, de mémoire, en Belgique, soutenance.
Être en état, en position de défense, se méfier, être sur la défensive.
Être sans défense, ne pas avoir les possibilités physiques ou morales de résister à autrui.
Pour ma défense, pour répondre aux critiques, aux accusations portées contre moi.
Prendre la défense de quelqu'un, prendre son parti, lui apporter son soutien.Bâtiment Corde de sûreté à laquelle s'attache le couvreur.Défense Ensemble des actions ayant pour objet d'assurer la sécurité et l'intégrité du territoire, ainsi que la vie des populations ; les organismes civils et militaires chargés de cette mission. (On dit aussi défense nationale.) Corps de défense, formation organisée au sein d'organismes civils en vue d'assurer, en cas de menaces, des missions de défense. Défense civile, forme de défense dont la responsabilité incombe au ministre de l'Intérieur. (Organisée en 1965, elle assure la sécurité des pouvoirs publics, la sécurité générale du territoire et la protection des populations.) Défense contre les aéronefs (D.C.A.), ancienne appellation des organismes et moyens de défense antiaériens. Défense économique, forme de défense ayant pour objet l'orientation des diverses ressources aux fins de défense nationale. Défense opérationnelle du territoire (D.O.T.), forme de défense ayant pour mission de contribuer à la protection du territoire et notamment à celle de ses points sensibles civils et militaires. Défense passive, ancienne appellation du service chargé en temps de guerre de la protection des populations contre le danger aérien. (Elle est devenue, en 1975, sécurité civile.) Secrétaire général de la défense nationale, haut fonctionnaire qui assiste le Premier ministre dans l'exercice de ses responsabilités en matière de direction générale de la défense.Droit La partie qui se défend. Procédé qui permet au défendeur de réagir contre l'attaque dont il est l'objet (défense au fond ; exception ; fin de non-recevoir ; demande reconventionnelle). [On dit aussi moyen de défense.] Défense au fond, tout moyen qui tend à faire rejeter comme non fondée la prétention de l'adversaire. Défense sociale, doctrine qui préconise des mesures de réinsertion sociale adaptées à la personnalité du délinquant. Légitime défense, droit de riposter par la violence [homicide, blessures, coups], en cas de nécessité actuelle, à une agression dirigée contre soi-même ou autrui ; droit naturel pour un État de se défendre contre une agression d'un autre État.Équitation Action du cheval qui résiste ou se soustrait à une demande de son cavalier.Marine Morceau de bois, ballon en liège ou en caoutchouc, etc., placé le long du bord d'un navire pour amortir un choc ou empêcher le frottement de la coque contre un quai ou un autre navire.Médecine Défense musculaire, contraction et dureté musculaires se manifestant dans certaines affections inflammatoires localisées. (Par exemple, défense abdominale dans l'appendicite.)Militaire Défense mobile, forme de combat visant à abandonner du terrain pour gagner des délais.Neurologie Réflexe de défense, réflexe consécutif à une exaltation de la réflectivité cutanée et articulaire qui s'observe chez les malades paraplégiques ou quadriplégiques.Psychanalyse Acte par lequel un sujet confronté à une représentation insupportable la refoule, faute de se sentir les moyens de la lier, par un travail de pensée, aux autres pensées.Sports Action de s'opposer aux offensives de l'adversaire. Ensemble des joueurs qui participent à cette action. Jouer la défense, s'en tenir à des actions défensives.Travaux publics Dispositif constitué par des pieux et destiné à protéger un pont ou un ouvrage à la mer contre les chocs des bateaux.défenses
nom féminin pluriel Ensemble des organisations défensives assurant la protection d'une place, d'un point sensible.
Ensemble des dispositifs protégeant une serrure contre l'utilisation d'une clef autre que la sienne ou d'outils de crochetage. (Synonyme : gardes.)
Défenses accessoires, obstacles artificiels (réseaux de fil de fer, etc.) battus par le feu des défenseurs.

DÉFENSE
Aucun site ajouté récemment
 
Propulsé par Arfooo Annuaire © 2007 - 2009    Generated in 0.054 Queries: 19 Référencement