1. barre

nom féminin
(latin populaire barra) Longue et étroite pièce de bois, de métal, etc., rigide et droite.
Objet de matière quelconque ayant cette forme : Une barre de chocolat.
Bande colorée : La barre lumineuse du soleil couchant.
Trait droit tracé pour rayer, former une lettre, etc. : La barre du « t ».
Familier. Douleur vive s'étendant sur toute la largeur de l'organe : Avoir une barre sur l'estomac.
Obstacle à franchir au saut en hauteur, au saut à la perche.
Niveau considéré comme une limite, un seuil : Le dollar a passé la barre des 2 euros.
Dans un tribunal, endroit où sont appelés les témoins et où les avocats prononcent leurs plaidoiries.
Familier. C'est de l'or en barre, c'est une valeur sûre, quelque chose de précieux ou quelqu'un d'une droiture absolue.
Familier. Coup de barre, fatigue soudaine et intense ; prix excessif demandé par un commerçant, un restaurateur, un hôtelier.
Placer trop haut la barre, avoir des prétentions exagérées ; imposer des conditions trop difficiles à remplir.

Agriculture
Barre de coupe, barre métallique comportant des sections affûtées, qui sur les faucheuses et les moissonneuses-batteuses sert à couper les céréales et les fourrages.
Automobile
Barre de commande de direction, pièce qui relie le levier d'attaque de fusée au levier de commande placé sur le boîtier. (Synonyme : bielle de connexion.)
Barre de réaction, pièce chargée, dans les transmissions d'automobile, de prendre appui sur le châssis pour permettre l'application du couple à l'essieu.
Barre de torsion, barre élastique qui remplace les ressorts classiques pour assurer la suspension des voitures et celle de certaines motocyclettes.
Bâtiment
Synonyme de immeuble en bande.
Bonneterie
Pièce du métier de bonneterie réunissant dans leurs mouvements divers organes contribuant au tricotage (barre à aiguilles, barre à jeteurs, barre à passettes, barre à poinçons ou à picots, etc.).
Bourrelerie
Barre de fesses, Dans une application à interface graphique, bande rectangulaire sur l'écran, comportant des zones actives (icônes, boutons, etc.) ou des informations (barre de défilement, barre de menus, barre d'outils, barre de titre).
Code (à) barres, code utilisant de petits traits verticaux, reproduits sur un document, un emballage, etc., et donnant des informations spécifiques au document, au produit emballé, etc., qui permettent un traitement automatique après lecture optique.
Marine
Barre d'écoute, dispositif qui permet, sur un voilier, de faire varier l'angle de la bôme par rapport à l'axe du bateau sans modifier la tension de l'écoute.
Barres de hunes, barres transversales de la mâture qui assurent à celle-ci une meilleure tenue.
Barres de télégraphe, barres de fer fixées sur le mât de perroquet et assurant l'écartement des galhaubans.
Barres de théories, poutres placées transversalement au-dessus d'un pont pour supporter des embarcations.
Mécanique
Barre d'alésage, dans une aléseuse, barre cylindrique servant de porte-outil.
Barre d'avance ou barre de chariotage, dans un tour, barre rainurée parallèle à l'axe, dont la rotation transmet au chariot le mouvement d'avance.
Menuiserie
Traverse de renfort.
Barre de pression, pièce de dérouleuse ou de trancheuse aidant l'action du couteau (Synonyme : presseur.)
Métallurgie
Produit rectiligne, de grande longueur, de section simple.
Mines
Intercalation de roche stérile, parallèle aux épontes, dans une couche minéralisée.
Barre à mine, tige d'acier à extrémité en biseau, utilisée soit pour amorcer à la main un trou de mine, soit comme levier (surtout par les carriers).
Monnaies
Barre commerciale d'argent, barre qui pèse environ 33 kg (1 000 onces) et titre au moins 999 millièmes.
Barre d'or ou simplement barre, unité négociable en Bourse dont le poids est voisin de 12,5 kg (400 onces) et le titre au moins égal à 995 millièmes.
Musique
Barre de liaison, trait par lequel plusieurs notes se trouvent réunies.
Barre de mesure, trait vertical qui divise le discours musical.
Nucléaire
Barre de commande, élément mobile en forme de barre contenant un matériau qui absorbe les neutrons et qui, inséré plus ou moins profondément dans un réacteur nucléaire, permet d'agir sur la puissance de celui-ci.
Sports
Au football, au handball, etc., section horizontale des trois parties qui composent le but.
Barres asymétriques, agrès de gymnastique artistique féminine, composé de deux barres fixes parallèles horizontales, reposant chacune sur des montants verticaux de hauteurs différentes.
Barre à disques, barre d'acier dont les extrémités peuvent recevoir les disques métalliques constituant la charge demandée en haltérophilie.
Barre fixe, agrès de gymnastique artistique masculine, formé d'une traverse horizontale soutenue par deux montants verticaux.
Barres parallèles, agrès de gymnastique artistique masculine, composé de deux barres horizontales parallèles fixées à la même hauteur sur des montants verticaux.
Barre de pieds, en aviron, système réglable servant de point d'appui aux pieds dans le bateau.
Tonnellerie
Pièce de bois croisant les fonds d'un tonneau.
Typographie
Barre oblique ou barre de fraction, slash.
Zootechnie
Région terminale de la paroi du sabot. (Synonyme : arc-boutant.)barres
nom féminin pluriel Chez les équidés, zone du maxillaire comprise entre les incisives et la première molaire chez la femelle, ou entre la première molaire et les canines (crochets) chez le mâle.
Aucun site ajouté récemment
 
Propulsé par Arfooo Annuaire © 2007 - 2009    Generated in 0.040 Queries: 19 Référencement